Cette deuxième commission aura la particularité de débattre d’un sujet – le sans-abrisme et le mal-logement en Région bruxelloise – qui a été amené par des citoyens eux-mêmes, au travers d’une suggestion citoyenne.

Lorsqu’elle est signée par plus de 1.000 personnes âgées de 16 ans accomplis et résidant en Région de Bruxelles-Capitale, une suggestion citoyenne permet en effet de lancer un débat au Parlement au sein d’une commission délibérative.

lire plus